Vous vous questionnez à propos de Fairtrade?

Vous trouverez ici des réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de Fairtrade.

Si vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, veuillez nous contacter.

  • Qu’est-ce que Fairtrade?

    Fairtrade est un système indépendant de certification de tierce partie pour les biens produits dans les pays du sud. Sa mission consiste à garantir aux agriculteurs et aux travailleurs des pays du sud de meilleurs prix pour les biens qu’ils produisent, des conditions de travail décentes, des modalités commerciales équitables tout en appuyant le développement durable local.

    Fairtrade exige des compagnies qu’elles payent un prix juste afin de contrecarrer les injustices qui touchent en général les pauvres et les producteurs les moins performants comme c’est le cas lorsqu’il s’agit de commerce conventionnel. Cela permet à ces gens d’améliorer leur situation et d’avoir un plus grand contrôle sur leurs vies. Pour en savoir davantage.

  • Qu’est-ce que le commerce équitable?

    Les termes Fairtrade et commerce équitable ont une signification différente même s’il arrive qu’on les confonde. Le mot Fairtrade se réfère seulement aux organisations Fairtrade (telle que Fairtrade Canada) ainsi qu’aux produits certifiés par le système international Fairtrade. Quant au terme commerce équitable, il peut signifier plusieurs choses: le mouvement du commerce équitable, les produits équitables (incluant l’artisanat), des produits qui se définissent équitables sans en porter la marque FAIRTRADE. L’expression commerce équitable  n’est pas une marque de commerce enregistrée. 

  • Qu’est-ce que Fairtrade Canada?

    Fairtrade Canada est une organisation indépendante à but non lucratif qui octroie des licences pour l’utilisation de la marque FAIRTRADE sur des produits au Canada conformément aux normes Fairtrade reconnues internationalement.

    Fairtrade Canada est le représentant attitré du Canada  auprès de Fairtrade International. Fairtrade International chapeaute 25 organisations d’étiquetage situées en Europe, au Japon, en Amérique du Nord, au Mexique  ainsi qu’en Australie/Nouvelle-Zélande. À cela s’ajoutent des réseaux de producteurs en Asie, en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

  • Qu’est-ce que la marque FAIRTRADE?

    fairtrade logo

    Notre label de certification bleu et vert FAIRTRADE est notre système d’étiquetage indépendant. Il est apposé sur les produits qui sont conformes aux normes internationales Fairtrade. Sa présence indique que le produit a obtenu sa certification et qu’ainsi, il offre aux agriculteurs et aux travailleurs qui l’ont produit une bonne affaire. La marque est une marque déposée de Fairtrade Canada. Elle atteste que les ingrédients certifiés Fairtrade dans un produit respectent les normes internationales Fairtrade. Elle ne signifie aucunement l’endossement de l’entièreté des pratiques commerciales d’une compagnie.

    fairtrade bicket boy

    La marque de certification Équitable blanc et noir est également une marque déposée de Fairtrade Canada. La marque FAIRTRADE et la marque de certification Équitable indiquent toutes deux que les ingrédients compris dans un produit sont certifiés selon les normes du système international Fairtrade. 

  • Qu’est-ce Fairtrade International?

    Fairtrade International (officiellement appelé Fairtrade Labeling Organizations International) est l’organisation internationale à laquelle appartient Fairtrade Canada ainsi que les organisations partenaires situées de par le monde. Nous sommes fiers d’annoncer que les agriculteurs et les travailleurs que nous représentons détiennent 50% de notre organisation. Fairtrade International a comme mandat de développer les normes Fairtrade régissant les produits, d’appuyer les agriculteurs et les travailleurs, de gérer la certification mondiale ainsi que les systèmes de vérification.

  • Qu’est ce FLOCERT?

    FLOCERT est l’organisme indépendant de certification tiers qui voit au travail des agriculteurs, des travailleurs, des marchands et des compagnies afin que ceux-ci respectent les normes internationales Fairtrade. Leurs vérificateurs s’assurent du respect des normes rigoureuses sociales, économiques et environnementales. FLOCERT dispose de la certification ISO 17065 attribuée aux organismes de certification.

  • Que sont les normes Fairtrade?

    Les normes Fairtrade englobent des exigences sociales, économiques et environnementales fondamentales en plus de proscrire le travail des enfants ainsi que le travail forcé. Une amélioration constante des organisations des fermiers et de la situation des travailleurs des plantations se voit appuyée par des exigences en matière de développement et de progrès. Vous pouvez en apprendre davantage sur les normes ici: www.fairtrade.net/standards.html

  • Qu’est-ce qu’un groupe de producteurs certifié Fairtrade?

    Il s’agit soit d’une association d’agriculteurs ou bien d’une compagnie qui dépendent d’une main-d’œuvre salariée et qui produisent un ou plusieurs produits pour lesquels ils existent des normes Fairtrade et dont le respect des normes a permis l’obtention de la certification. Lorsque certifiées, elles sont ajoutées au registre des produits certifiés Fairtrade et les sociétés enregistrées peuvent se procurer leurs biens selon les modalités Fairtrade.

    Tandis que certains groupes de producteurs certifiés Fairtrade sont en mesure de vendre l’ensemble de leur production selon les modalités Fairtrade d’autres parviennent à en vendre qu’un petit pourcentage et pourraient profiter de plus d’acheteurs prêts à acheter selon les modalités Fairtrade. C’est seulement en augmentant les ventes certifiées Fairtrade que les groupes de producteurs pourront obtenir un flux régulier de revenus supplémentaires et par le fait même améliorer leurs vies.
  • Qu'est-ce que le prix minimum Fairtrade?

    Le prix minimum Fairtrade est le prix minimal que peut payer un acheteur à un producteur lorsqu’il se procure un produit certifié Fairtrade. Le prix minimum est fixé suite à un processus consultatif auquel prennent part des agriculteurs certifiés Fairtrade, des travailleurs ainsi que des commerçants. Il constitue un prix  rentable qui couvre les coûts de production. Lorsque le prix courant est supérieur au prix minimum Fairtrade, le commerçant doit alors débourser le prix courant. 

  • Qu'est-ce que la prime Fairtrade?

    La prime Fairtrade est une somme supplémentaire versée en plus du prix minimum Fairtrade aux agriculteurs et aux travailleurs. Elle sert à investir dans des projets sociaux, environnementaux et économiques et permet l’amélioration de leurs entreprises et de leurs communautés. La façon d’investir la prime est décidée démocratiquement par un comité. Ici, vous pourrez en apprendre davantage sur les agriculteurs et l’utilisation de leurs primes. 

  • Qu’est-ce qu’un détenteur de licence Fairtrade?

    C’est une compagnie qui a signé un contrat de licence avec Fairtrade Canada et qui est donc habilitée à apposer la marque FAIRTRADE sur des produits spécifiques qui sont couverts par ce contrat. 

  • Qu’est-ce qu’une ville équitable?

    Fairtrade Canada mène des programmes avec des villes et des groupes municipaux de partout au pays. Ces programmes visent à susciter une prise de conscience et à accroître chez les citoyens la compréhension des enjeux commerciaux et à promouvoir l’achat de produits certifiés Fairtrade au sein de leur ville. Les citoyens des villes équitables sont sensibilisés quant au pouvoir de leurs achats et à la différence que ceux-ci peuvent faire dans la vie des agriculteurs et des travailleurs des pays du sud. Pour ce faire, des activités, des évènements et des initiatives promotionnels sont organisés.    

  • Qu’est-ce qu’un campus équitable?

    Le programme Campus équitable sert à reconnaître les campus universitaires et collégiaux qui font preuve de leadership en soutenant le commerce équitable. Les campus obtiennent une désignation équitable et non une certification (seuls les produits et les producteurs peuvent être certifiés Fairtrade). Ensembles, les employés, les membres de l’administration et les étudiants encouragés par des politiques d’achat, profitent de la disponibilité de produits certifiés Fairtrade et par le fait même sensibilisent leurs pairs. 

  • Qu’est-ce qu’une école équitable?

    Le programme École équitable offre une reconnaissance aux écoles qui font preuve d’un effort concerté et à long terme afin de soutenir le mouvement équitable et qui encourage la demande en produits certifiés Fairtrade dans leurs écoles. Cette désignation s’inspire des programmes Ville équitable et Campus équitable et a permis d’accroître l’ampleur du mouvement équitable au Canada. 

  • Qu’est-ce qu’un évènement désigné équitable?

    La désignation Évènement équitable reconnaît les évènements qui font preuve d’un engagement sérieux à l’égard du commerce équitable et des produits certifiés Fairtrade. Lors d’évènements et par le biais de jeux et d’activités, les participants peuvent en apprendre davantage au sujet de Fairtrade et de ses normes. Ces jeux et ces activités favorisent également les échanges entre les participants et sont d’excellents outils éducationnels. Pour obtenir la désignation Évènement équitable, les organisateurs doivent soumettre un formulaire dûment rempli démontrant la conformité aux exigences applicables.

  • Combien y a-t’il de produits certifiés Fairtrade au Canada?

    Des milliers! C’est plus de 7 000 produits certifiés Fairtrade qui sont offerts pour l’achat au Canada. Et la variété ne cesse de croître au fil des ans! Il y a entre autres des produits simples comme le café, le sucre et les fleurs et des produits composé comme de la crème glacée ainsi que des produits de soins personnels. On peut trouver des produits certifiés Fairtrade chez des détaillants indépendants et régionaux ainsi que chez les chaînes nationales comme les épiceries et les magasins d’aliments naturels.

  • Quelles catégories de produits Fairtrade certifie-t-il?

    Il existe des normes Fairtrade pour les produits suivants:

    Produits alimentaires:

    • Banane
    • Cacao
    • Café
    • Fruit séché
    • Fruits et légumes frais
    • Miel
    • Jus
    • Noix, huile de noix, huile
    • Quinoa
    • Riz
    • Épices
    • Sucre
    • Thé
    • Vin

    Produits non alimentaires:

    • Cosmétiques
    • Coton
    • Fleurs coupées
    • Plantes ornementales
    • Ballons de sports
    • Or
    • Platine
    • Argent

    Vous pouvez en apprendre davantage sur les normes ici: www.fairtrade.net/standards.html

  • Où peut-on acheter des produits certifiés Fairtrade?

    Jetez un coup d’œil à notre page Acheter Fairtrade. Vous y trouverez toutes les compagnies inscrites auprès de Fairtrade Canada. Nous vous invitons à les contacter afin de savoir où l’on peut se procurer leur(s) produit(s) certifié(s) Fairtrade. Il est également possible de se procurer des produits certifiés Fairtrade dans les supermarchés, les magasins indépendants, les cafés, les restaurants, auprès des fournisseurs de chaînes de restauration et de grossistes ainsi qu’en ligne. N’oubliez pas vos boutiques régionales et indépendantes: elles offrent souvent une variété de produits que l’on ne retrouve pas dans les magasins traditionnels. 

  • Comment fait-on pour garder en stock des produits certifiés Fairtrade dans notre magasin?

    Si l’idée de vendre dans votre magasin des produits certifiés Fairtrade vous intéresse, nous vous invitons à consulter notre page Détaillant. Elle contient des informations qui vous seront utiles. 

  • Mon magasin régional n’offre pas de produits certifiés Fairtrade. Que puis-je faire?

    Nous avons du matériel promotionnel ainsi que des ressources que vous pouvez commander. Ce matériel explique ce qu’est le mouvement Fairtrade et ce qu’il apporte  aux agriculteurs et aux travailleurs des pays du sud. Essayez de présenter poliment le matériel au gérant du magasin et demandez-lui de stocker des produits certifiés Fairtrade dans son magasin. Lorsque ce sera chose faite, appuyez-le! Dites à tous qu’on peut y trouver des produits certifiés Fairtrade.

  • Quelle est la part du prix coûtant d’un produit certifié Fairtrade qui retourne aux producteurs?

    Les producteurs reçoivent le prix minimum garanti en plus de la prime Fairtrade seulement lorsque la marque FAIRTRADE apparaît sur un produit  … peu importe le prix inscrit sur la tablette. La prime Fairtrade permet aux agriculteurs et aux travailleurs d’investir dans le bien-être de leur communauté. Le prix Fairtrade s’applique lorsque l’organisation de producteurs vend à la prochaine personne située dans la chaîne d’approvisionnement (habituellement un exportateur ou un importateur). Ce prix n’est pas calculé en fonction d’une proportion du prix de vente final, car ce dernier se négocie plutôt entre le fabricant du produit et le détaillant.

  • Pourquoi le prix Fairtrade n’est-il pas calculé à partir d’un pourcentage du prix de vente?

    On nous demande souvent quelle part du prix de vente revient aux agriculteurs lorsqu’un produit est vendu en fonction des conditions de Fairtrade comparativement à un produit vendu sous des conditions conventionnelles. Du point de vue du consommateur, cette comparaison nous apparaît comme une façon simple de démontrer l’impact que peut avoir Fairtrade. Cependant, elle ne lève pas le voile sur les vraies iniquités propres aux modalités du marché conventionnel.

    Pour les producteurs, la valeur de Fairtrade ne relève pas tant du prix de vente du produit fini que du coût de production et du prix de vente sur le marché conventionnel. De plus, on doit tenir compte de plusieurs facteurs lorsque l’on veut comparer les prix payés par les consommateurs. Et parfois, ces facteurs peuvent être trompeurs. De plus, le prix que reçoit un producteur de café ou de cacao lorsqu’il vend sur le marché conventionnel dépend lui aussi de plusieurs facteurs:

    • Les prix courants internationaux qui fluctuent: la part qu’obtient un producteur de cacao dans la vente d’une tablette de chocolat varie en fonction du prix international du cacao au moment de la vente du cacao ainsi que de la quantité de cacao contenue dans la tablette.
    • Le producteur est-il un petit exploitant indépendant ou un travailleur de plantation?
    • Le petit exploitant, la coopérative ou la plantation effectuent-ils des opérations de transformation ou d'autres opérations à valeur ajoutée?
    • Le petit exploitant vend-il directement à un acheteur local ou bien est-il membre d’une coopérative?
    • Les coopératives vendent-elles à des commerçants locaux ou aux enchères ou plutôt, exportent-elles au nom de ses membres?
    • Comment sont les conditions commerciales locales? Elles peuvent varier grandement au sein d’un pays et encore plus entre différents continents. Par exemple,  l’industrie s’est-elle libéralisée ou bien est-elle régulée par l’état?
    • Le coût de production varie d’un pays à l’autre.

    Lorsque le produit primaire est vendu à un importateur certifié Fairtrade, les coûts qui s’en suivent sont similaires à ceux que rencontre un produit conventionnel. Il y a les coûts de transport et d’exportation, les assurances, les taxes applicables aux licences d’importation, le mûrissement et la transformation, l’emballage, l’entreposage et la distribution, la commercialisation et la promotion ainsi que les frais du détaillant.

    Fairtrade Canada ne peut nullement avoir de l'influence et n’a aucun contrôle sur les coûts commerciaux et les marges. De plus, puisque les coûts importants d’un produit fini sont encourus après que le producteur a vendu son produit de base, le profit du producteur ne représente qu’un petit pourcentage du prix de vente. 

  • Pourquoi certains produits qui ne portent pas la marque FAIRTRADE se disent-ils équitables?

    Certains organismes, également nommés Organismes pour un commerce équitable (OCÉ), se consacrent entièrement à commercer de façon équitable. Ils le font depuis plusieurs années, et ce même avant que la certification Fairtrade ne soit établie. Vous trouverez une liste de ces organismes sur le site de l’Organisation mondiale pour le commerce équitable. On peut mettre beaucoup de temps à consentir à de nouvelles normes internationales Fairtrade. Et de plus, il se peut que des normes ne soient pas encore établies pour plusieurs des produits que ces organismes vendent.

    Cependant, il y a d’autres compagnies qui expriment leurs propres revendications et se disent équitables sans toutefois posséder les contrôles indépendants de la marque FAIRTRADE. Dans ces cas, il faut alors se poser la question: sur quoi reposent ces revendications? Si vous voulez vraiment vous assurer que les agriculteurs et travailleurs reçoivent la meilleure offre, soit celle offerte par Fairtrade, il faut que la marque FAIRTRADE soit apposée sur le produit. C’est la seule façon que les agriculteurs et les travailleurs pourront bénéficier de la prime Fairtrade.

  • Pourquoi la production artisanale n’est-elle pas certifiée Fairtrade?

    La certification Fairtrade ainsi que la tarification ont été créées pour des produits de commodités. Il est difficile d’adapter le modèle Fairtrade, qui s’appuie sur un prix minimum standardisé, à l’artisanat et aux autres productions artisanales de petite taille. Cette production est souvent composée de pièces uniques, faites de matériaux variés et dont les processus de production et les coûts varient de manière importante. 

  • Comment dois-je faire pour obtenir un contrat de licence pour mon produit que je souhaite voir certifié ou si je veux acheter un produit qui sera certifié?

    L’équipe des relations commerciales de Fairtrade Canada pourra  vous guider dans vos démarches. Pour plus d’informations, voyez la section Portail entreprise du site web.

  • Comment obtenir une certification Fairtrade pour mon groupe de producteurs?

    Veuillez contacter FLOCERT. Vous trouverez plus d’informations sur leur site web

  • Qui établit les normes Fairtrade?

    Toutes les normes Fairtrade, ce qui inclut les prix minimums Fairtrade et les primes Fairtrade sont établis par l’Unité des standards de Fairtrade International. Également, les prix minimums et les primes Fairtrade pour chacun des produits sont inclus dans les normes spécifiques aux produits disponibles sur leur site web. Le processus d’acceptation des normes internationales Fairtrade est conforme à ce que prescrit l'Alliance internationale pour la reconnaissance et l'étiquetage sociaux et environnementaux (ISEAL). Pour être dans la conformité, les partenaires (c.-à-d. les producteurs, les détaillants et les ONG) prennent part aux consultations et à la recherche et participent à la prise de décision définitive. 

  • Pourquoi Fairtrade certifie-t’-il de grandes plantations de café?

    Les producteurs à petite échelle comptent pour 70% des caféiculteurs mondiaux. Sur le marché, ces premiers  sont confrontés à des désavantages particuliers. C’est pourquoi la mission de Fairtrade fait en sorte que le commerce fonctionne pour les producteurs marginalisés ou désavantagés et que l’achat viable auprès des producteurs à petite échelle soit soutenue par l’entièreté du système. 

  • Comment fonctionne l’étiquetage dans le cas d’un produit composé?

    Plusieurs produits tel le café, le thé, les fleurs, le sucre et le riz sont tous certifiés Fairtrade. Cependant, il existe d’autres produits tels les cosmétiques, la crème glacée et le chocolat qui sont composés d’un mélange d’ingrédients certifiés Fairtrade provenant des pays en voie de développement (comme le sucre, le cacao, le beurre de karité et la vanille) et d’ingrédients achetés localement auprès d’agriculteurs (comme le lait, la farine et les œufs). C’est ce que l’on nomme les «produits composés».

    Fairtrade Canada a mis en place des exigences qui prescrivent comment et quand peut être employée la marque FAIRTRADE. Ces exigences sont en accord avec les politiques de Fairtrade International. En voici les grands principes:

    - 100% d’un ingrédient qui peut être certifié Fairtrade doit être certifié Fairtrade.

    - Tout produit peut porter la marque FAIRTRADE si plus de 50% de l’ensemble de ses ingrédients (calculé en poids sur extrait sec) sont achetés auprès d’une organisation de producteurs certifiés Fairtrade.

    - Si l’ensemble du produit certifié Fairtrade compte pour moins de 50%, il est tout de même admissible à la certification. Il se doit alors de contenir un ingrédient certifié Fairtrade qui compte pour plus de 20% de son poids à sec. Un exemple: le jus d’orange composé de 20% de jus d’orange certifié Fairtrade puis d’eau.  

    Pour plus d’informations, visitez notre page Composition des produits.

  • Peut-on établir la traçabilité pour un produit certifié Fairtrade?

    Le système Fairtrade exige la traçabilité pour les produits suivants: les bananes, les fruits frais, le café, les fleurs, les noix, le riz, les épices et d’autres. Pour ce faire, ils doivent être étiquetés et gardés à l’écart et cela, à tous les stades de leur parcours: de la ferme jusqu’aux rayons des magasins. Cependant, établir des règles similaires pour des produits tels le cacao, le sucre, le thé et le jus n’est pas facilement réalisable. En effet, le fonctionnement de ces secteurs rend difficile la traçabilité physique des produits.

    Prenons en exemple l’industrie du chocolat. Pour l’instant, cette industrie ne parvient pas à garder séparé à tous les stades de la production le cacao certifié Fairtrade du cacao non certifié, soit du champ de cacao jusqu’à la tablette de chocolat. Les agriculteurs livrent en vrac les fèves de cacao ce qui fait en sorte qu’elles de mêlent systématiquement au cours de la livraison et du processus de manufacture.

    Ainsi, plutôt que d’éliminer ces secteurs et priver des milliers d’agriculteurs de petite taille d’opportunités commerciales Fairtrade, nous avons choisi de mettre en place un système où les fabricants qui veulent utiliser la marque FAIRTRADE doivent acheter un montant précis de produit certifié Fairtrade chez des agriculteurs certifiés Fairtrade. Cette quantité de produits certifiés Fairtrade entrera par la suite dans la fabrication de leur produit final. On nomme ce système: bilan de masse.  

    Donc, si un fabricant de tablettes de chocolat utilise 550 tonnes de cacao, alors le fabricant doit acheter 550 tonnes de cacao en accord avec les exigences Fairtrade, en plus de payer un 200$ supplémentaire par tonne métrique pour la prime FAIRTRADE. De cette façon, même si les fèves de cacao certifiées Fairtrade et non certifiées se mélangent au cours du processus de transformation, les agriculteurs de fèves de cacao certifiés Fairtrade obtiendront tout de même l’ensemble des avantages qui leur reviennent.

    Notre mission est d’appuyer les agriculteurs et les travailleurs des pays en développement afin qu’ils puissent accroître leur part dans le commerce mondial. Grâce au système d’inspection rigoureux et au système de vérification instauré par Fairtrade, il est possible de s’assurer que la quantité de produits certifiés Fairtrade correspond précisément à la quantité de produits certifiés Fairtrade achetés. 

  • Étant donné des craintes à l’égard des changements climatiques, est-ce une bonne chose que d’acheter des produits certifiés Fairtrade?

    Il n’y a aucun doute: si nous voulons gérer les changements climatiques, des actions mondiales de grande envergure doivent se faire. Cependant, si le débat qui entoure cette problématique ne porte que sur la question des kilomètres alimentaires et bien ceci pourrait nuire aux formes d’agricultures exportatrices durables et par conséquent au développement économique et social des agriculteurs et des travailleurs moins nantis.

    L’agriculture peut jouer un rôle crucial dans le développement économique et social des pays en développement. Par exemple, en Afrique, l’agriculture est la source principale de croissance du continent.

    Il est vrai qu’un consensus international a été trouvé au sujet des fondements scientifiques des changements climatiques. Ce qu’il faut maintenant, c’est un équilibre qui nous dictera comment aller de l’avant avec la réduction des incidences des changements climatiques tout en appuyant la lutte contre la pauvreté dans les pays en développement ainsi que la promotion du développement durable. 

  • Acheter des produits certifiés Faitrade peut-il aider à combattre les changements climatiques?

    Pour obtenir leur certification, les agriculteurs et les travailleurs doivent respecter des normes environnementales. On exige des producteurs qu’ils posent des gestes afin de protéger le milieu naturel et que la protection environnementale soit incluse dans leur gestion agricole. On les invite aussi à minimiser l’utilisation d’énergie, particulièrement celles issues de sources non renouvelables.

    Lorsque les consommateurs canadiens choisissent Fairtrade, ils s’assurent que les agriculteurs et les travailleurs reçoivent leur prime Fairtrade. Ces derniers pourront investir cette prime dans un produit économique, social et environnemental de leur choix. Cela veut dire qu’ils pourront mettre en œuvre une gamme de solutions qui pourront pallier aux changements climatiques et qui ultimement, profiterons à nous tous.

    En voici des exemples: des travailleurs du thé en Inde ont investi leur prime Fairtrade dans l’installation d’un système de panneaux solaires afin de remplacer leur chauffage au bois traditionnel. La prime Fairtrade a permis à des caféiculteurs du Costa Rica de planter des arbres afin de lutter contre l’érosion puis d’investir dans l’achat de fours écologiques qui carburent  aux coques de café recyclées ainsi qu’aux coquilles de noix de macadamia séchées. Conséquemment, il ne leur est plus nécessaire de couper des arbres dans la forêt. La forêt tropicale demeure ainsi intacte.

    En choisissant des produits certifiés Fairtrade, vous aidez les agriculteurs et les travailleurs à préserver leur environnement tout en leur permettant d’avoir un impact positif sur leur collectivité.

    Les changements climatiques frappent lourdement les moins nantis des pays en développement. Parmi ces gens, il y a ceux qui dépendent de l’agriculture pour leur survie. Grâce à la prime Fairtrade, les agriculteurs et les travailleurs disposent d’un petit extra lorsque de mauvaises récoltes subviennent ou lorsque le climat ne convient plus et qu’ils doivent changer leur culture. 

  • Les produits certifiés Fairtrade sont-ils également biologiques?

    Cela ne va pas nécessairement de pair. Les normes Fairtrade exigent des techniques agricoles durables ainsi qu’un tarif plus élevé pour les produits biologiques. De plus, les primes Fairtrade servent souvent à enseigner des techniques de culture biologique et durable aux producteurs tels que le compostage et l’utilisation de matériaux recyclés. Ces techniques pourront les aider à passer à une production biologique dans le futur, s’ils le souhaitent. 

  • Qu’en est-il des produits génétiquement modifiés?

    Les consommateurs s’inquiètent beaucoup au sujet des cultures OGM. Plusieurs craignent qu’une contamination environnementale subvienne et certains avancent que la dépendance des agriculteurs face à l’utilisation des semences génétiquement modifiées pourrait excéder les avantages d’une culture.

    Les normes et les lignes directrices du système environnemental de Fairtrade interdisent aux agriculteurs  l’usage de semences génétiquement modifiées et encouragent une surveillance active des champs voisins. C’est pourquoi les produits certifiés Fairtrade ne portent pas d’étiquette «sans OGM».

  • Pourquoi la marque FAIRTRADE ne s’applique-t-elle pas aux agriculteurs canadiens?

    Si la marque FAIRTRADE a été créée, c’est pour appuyer les producteurs les plus désavantagés dans le monde. Elle se sert du commerce comme outil pour favoriser le développement durable. Nous admettons que les agriculteurs canadiens font face à des défis semblables à ceux d’ailleurs et qu’ils doivent également tirer un rendement raisonnable en retour du maintien de normes sociales et environnementales dans le cadre de leur production.

    Cependant, il existe des différences majeures. Par exemple, les agriculteurs des pays en développement ont rarement accès à un appui infrastructurel, à un système de sécurité sociale, ni à tout autre filet de sécurité lorsqu’ils ne peuvent obtenir un tarif juste pour leurs produits. Si Fairtrade détourne son attention de cette mission, les avantages octroyés aux agriculteurs et aux travailleurs se verront dilués. Ces mêmes agriculteurs et travailleurs qui donnent à Fairtrade sa raison d’être.

    Nous sommes en accord avec la chose suivante: les principes qui sous-tendent le commerce équitable peuvent également s’avérer utiles pour améliorer la situation des producteurs canadiens. Toutefois, nous ne pensons pas qu’un système d’étiquetage soit la bonne solution, celle qui résoudra les problèmes qui touchent les producteurs canadiens. Une multiplication des systèmes d’étiquetage risque de semer la confusion chez le consommateur et nuire autant à la cause régionale qu’à celle des pays du sud, cette dernière nous étant chère.

    Chez Fairtrade, nous croyons qu’il serait plus utile de mettre l’accent sur des enquêtes rigoureuses menées par le gouvernement et l’industrie elle-même. Ces enquêtes devraient se pencher sur les causes derrière les problèmes que vivent les producteurs locaux afin que l’on puisse identifier des instruments réglementaires plus robustes et applicables de manière générale. De cette manière, l’ensemble des agriculteurs touchés pourra en bénéficier et les consommateurs inquiets seront rassurés. 

  • Certains disent: acheter localement plutôt que des produits certifiés Fairtrade. Qu’en pense Fairtrade Canada?

    Pourquoi se priver? Achetez les deux! Nous appuyons les agriculteurs canadiens et leur production durable. Mais notre rôle premier demeure l’appui aux agriculteurs des pays du sud.

    Fairtrade n’est pas en concurrence avec les agriculteurs canadiens. De plus, l’achat local ainsi que l’achat certifié Fairtrade ne sont pas incompatibles. Pour sa part, Fairtrade se concentre surtout sur des produits qui ne peuvent pousser au Canada ou bien que l’on en peut faire pousser en quantité suffisante au Canada. Quant au miel et aux fleurs, l’approvisionnement local ne répond pas à l’ensemble des besoins. Il est donc essentiel de faire appel à l’importation. Enfin, puisque les consommateurs souhaitent acheter des fruits en toutes saisons, la demande pour ses produits venant d’ailleurs demeurera.

  • Est-ce que je peux apposer la marque FAIRTRADE sur mon site web ou sur mon matériel promotionnel?

    Si votre compagnie ou votre organisation est détentrice d’une licence ou bien si elle a signé une entente de commercialisation avec Fairtrade Canada, alors vous pouvez apposer la marque FAIRTRADE sur votre site web et sur votre matériel promotionnel. Assurez-vous que le tout soit conforme aux lignes directrices pour l’utilisation de la marque. Vous en saurez davantage sur la façon d’utiliser la marque FAIRTRADE ici.

  • Où puis-je me procurer du matériel promotionnel gratuit?

    Nous offrons une quantité limitée de matériel promotionnel gratuit. Ce matériel peut servir à appuyer vos activités, vos évènements ainsi que des initiatives qui promeuvent les produits certifiés Fairtrade. Référez-vous à notre page Matériel et ressources pour plus d’information. 

  • Quelqu’un peut-il venir offrir une causerie à mon groupe?

    Chaque jour, nous recevons plusieurs demandes. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure d’accepter chacune de ces invitations. Écrivez-nous à communications@fairtrade.ca. C’est avec plaisir que nous discuterons de votre demande ensemble!

  • Où puis-je me procurer des échantillons gratuits pour un évènement?

    Chez Fairtrade Canada, nous ne gardons pas en réserve des échantillons de produits certifiés. Ainsi, nous ne sommes pas en mesure de vous faire parvenir des échantillons pour votre évènement. Nous vous invitons à vous référer à notre page Acheter Fairtrade car elle contient la liste des détenteurs de licence qui fournissent des produits certifiés Fairtrade. Contactez-les pour en savoir davantage. Vous pouvez également nous contacter: communications@fairtrade.ca.

  • Je suis un étudiant et je fais un projet sur Fairtrade. Fairtrade Canada peut-il me faire parvenir de l’information?

    Nous sommes ravis que tant d’étudiants produisent des dissertations et des projets sur les différents aspects de Fairtrade! Mais malheureusement, le manque de temps et de ressources ne nous permet pas de répondre à chacune des demandes que nous recevons. Nous vous invitons donc à consulter notre site web. Il contient beaucoup d’information qui vous seront utiles. Également, vous pouvez consulter les sites web des organisations nationales du commerce équitable et celui de Fairtrade International.

  • Comment dois-je faire si je veux visiter un groupe de producteurs?

    Fairtrade International nous a indiqué que les agriculteurs et les travailleurs recevaient un nombre croissant de demandes de visites de la part du grand public. Plusieurs groupes sont dans l’impossibilité d’offrir de telles visites car cela pourrait nuire à leur travail et de plus, ils n’ont pas les ressources nécessaires en place. Advenant qu’une telle demande puisse procurer aux producteurs un résultat concret et positif comme une couverture médiatique ou un financement de projet, nous serions heureux de discuter de vos besoins. Svp, contactez-nous à communications@fairtrade.ca.

    Un nombre grandissant de groupes de producteurs certifiés Fairtrade s’investissent dorénavant dans le tourisme et d’autres sources de revenus alternatives. Sachez que Fairtrade Canada n’est nullement responsable de ces projets indépendants.

    Voici une courte liste que vous pouvez consulter:

    Tanzanie: Kahawa Shamba est un projet communautaire appartenant à moitié à  KNCU, une coopérative de café certifiée Fairtrade.  

    Inde: Makaibari Tea Estate accueille des touristes à Darjeeling.

    Nicaragua: Nicaragua Solidarity Campaign organise des voyages d’études qui incluent des visites chez des groupes de producteurs de café certifiés Fairtrade.

    Costa Rica: Coope Santa Elena est une des neuf coopératives de café membre du Coocafe Co-operative Union.  Elle a un programme de visites et appuie les voyages d’études locaux.

    Bélize: le Toledo Ecotourism Association gère des auberges ainsi que des visites au sein de petites communautés où des agriculteurs vendent du cacao en vertu des exigences Fairtrade.  

    Ecuador: la coopérative El Guabo Banana Growers offre d’apprendre ce qu’est une production de bananes biologiques et ce que représente le mouvement Fairtrade.