Noix, Huiles de noix et noix de coco

Le beurre de karité, la noix de coco, le soya et l’huile d’olive comptent parmi une liste croissante de produits certifiés Fairtrade uniques et contemporains disponibles chez les épiciers canadiens et les commerces d’alimentation naturelle. Vous les trouverez soit en tant que produit à ingrédient unique tel que le lait de noix de coco ou sous forme de produit composé comme des cosmétiques, des barres granola ou de la crème glacée.

Noix de coco

Les produits fait à base de noix de coco gagnent en popularité et en visibilité sur les étalages de nos épiciers. Qu’elle soit râpée ou sous forme liquide en tant que lait ou eau, la noix de coco est la nouvelle bien aimée des canadiens! Malgré cette demande croissante des consommateurs pour les produits de noix de coco, les gains ne se rendent pas aux producteurs.

Les producteurs de noix de coco sont affligés d’extrême pauvreté et de prix variables et désavantageux. De plus, la majorité de la noix de coco est cultivée en monoculture ce qui engendre une faible production à long-terme et nuit à l’environnement!

La noix de coco est cultivée principalement sur de petits lopins de terre en Philippines, en Inde, au Sri Lanka et en Indonésie et les agriculteurs et les travailleurs ne reçoivent qu'un maigre salaire pour leur récolte. 

Beurre de karité

Jusque récemment, les femmes des régions rurales cueillaient les noix de karité afin de subvenir aux besoins alimentaires familiaux et pour répondre aux usages quotidiens qu’il s’agisse de la fabrication de savon ou pour allumer des lampes à huile.   Les dernières décennies témoignent d’une croissance sans précédent de la vente du beurre de karité sur les marchés d’exportations. Toutefois, cette commercialisation à grande échelle n'avantage pas les agriculteurs.

La différence Fairtrade

Lorsque vous vous procurez des produits certifiés Fairtrade, les agriculteurs reçoivent un prix minimum Fairtrade qui contribue à rehausser leur statut socio-économique ainsi qu’une prime Fairtrade qui est investie pour appuyer des projets communautaires ou pour développer des techniques agricoles durables.

Les femmes de la coopérative Akoma au Ghana recouvrent les coûts de production grâce au prix minimum Fairtrade qui est trois fois plus élevé que le prix conventionnel pour le beurre de karité; les cultivateurs d’olives de la Palestine qui vendent leur huile à un juste prix peuvent envoyer leurs enfants à l’école et vivre dans de modestes résidences et les membres d’une coopérative sri lankaise tirent avantage des projets en eau potable et de la construction d’un centre pour la petite enfance, des possibilités devenues réalité grâce à la prime Fairtrade.

Nos cultivateurs de Noix, Huiles de noix et noix de coco 

  • Juliana Sampana

    Juliana Sampana

    Juliana Sampana est la présidente de la coopérative de la société polyvalente Akoma.