Que fait Fairtrade

Pour Fairtrade, il s’agit d’offrir un prix compétitif et juste, des conditions de travail décentes ainsi qu’un environnement commercial équitable pour les travailleurs et les agriculteurs.

Il s’agit d’appuyer le développement de communautés d’agriculteurs et de travailleurs prospères. De cette façon, ils ont plus de contrôle sur leur avenir ainsi que sur la protection de l’environnement dans lequel ils vivent et travaillent.

C’est l’occasion pour vous de soutenir ceux et celles qui cultivent et produisent les produits dont nous dépendons tous.  

Que signifie la certification Fairtrade?

fairtrade logoLorsque vous achetez des produits certifiés Fairtrade, vous soutenez les agriculteurs et les travailleurs dans leurs efforts visant à améliorer leurs vies et leurs communautés. La certification Fairtrade signifie que les ingrédients contenus dans un produit ont été produits par des organisations d’agriculteurs ou dans des plantations de petite taille qui répondent aux normes sociales, économiques et environnementales établies par Fairtrade. Ces normes incluent la protection des droits des travailleurs et de l’environnement, le paiement du prix minimum Fairtrade ainsi que la prime Fairtrade qui permet d’investir dans des projets commerciaux ou communautaires.  

Fairtrade travaille au profit des agriculteurs et des travailleurs qui œuvrent à petite échelle, car ceux-ci comptent parmi les groupes les plus marginalisés sur le plan mondial. Fairtrade a choisi comme avenue le commerce plutôt que l’aide directe afin de les aider à maintenir leurs moyens de subsistance et d’exploiter leur plein potentiel.

Pour certains produits, comme le café, le cacao, le coton et le riz, Fairtrade ne certifie que les organisations d’agriculteurs qui produisent à petite échelle. C’est en travaillant avec des organisations démocratiques d’agriculteurs de plus petite envergure que Fairtrade peut offrir aux familles rurales une stabilité des revenus, ce qui en retour leur permet de planifier leur l’avenir.

Pour certains produits tels que les bananes, le thé et les fleurs, Fairtrade certifie également des plantations. Celles-ci sont des entreprises qui emploient un grand nombre de travailleurs sur leurs propriétés. Nos normes pour ces unités de production de grande taille diffèrent et protègent les droits fondamentaux des travailleurs : elles assurent leur santé et leur sécurité, permettent la liberté d’association et de négociation collective, préviennent la discrimination et veillent à proscrire le travail des enfants et le travail forcé. Ces normes exigent également que les employeurs paient des salaires qui progressent en fonction des indicateurs de salaire de subsistance. La présence de conditions de travail décentes et des droits des travailleurs solides sont au cœur de la mission de Fairtrade.

Les producteurs décident eux-mêmes comment ils investiront la prime Fairtrade. La prime est une somme d’argent supplémentaire versée aux agriculteurs et aux travailleurs en plus du prix minimum Fairtrade. Cette somme peut être investie dans des projets sociaux, environnementaux ou dans des projets de développement économique. Ces projets servent à améliorer leurs entreprises et leurs collectivités. Concrètement, cela signifie des investissements dans les écoles, les transports, les soins de santé, les installations sanitaires ainsi qu’un environnement, des équipements et des pratiques commerciales de meilleure qualité.

Qu’est-ce qui rend Fairtrade unique?

Grâce à l’appui de Fairtrade, les agriculteurs et les travailleurs en obtiennent davantage pour leur production. Dès lors, ils peuvent prendre leur vie en main et la contrôler de la manière dont ils ont choisi. Voilà une approche alternative qui est fondée sur le partenariat : un entre ceux qui cultivent nos aliments et ceux qui les consomment.

50 % de Fairtrade appartient aux producteurs

Fairtrade travaille avec une panoplie de parties prenantes. Toutefois, notre système international est le seul dont la moitié appartient à des producteurs parmi lesquels figurent des organisations d’agriculteurs et de travailleurs. À voix égale, les producteurs ont leur mot à dire lorsque des décisions se prennent au sein de notre assemblée générale et au sein du  conseil d’administration de Fairtrade International et de Fairtrade Canada. Par l’entremise du conseil d’administration et de ses comités, les producteurs sont impliqués dans les prises de décisions portant sur la stratégie d’ensemble, l’utilisation des ressources, la fixation des prix, les primes et les normes.  

Le prix minimum Fairtrade

Pour la plupart des produits Fairtrade, il existe un prix minimum Fairtrade mis en place pour couvrir le coût de production durable d’un produit dans sa région. Si le prix de la valeur marchande de ce produit est plus élevé que le prix minimum Fairtrade, alors les producteurs reçoivent le prix courant. Le paiement du prix minimum Fairtrade fait régulièrement l’objet d’audits et est vérifié par FLOCERT. Voilà un filet de sécurité essentiel aux agriculteurs et aux travailleurs. En effet, ceci les protège lorsqu’il y a une fluctuation à la baisse des prix des produits qu’ils cultivent pour vivre. De plus, cette protection leur assure un revenu stable et ils peuvent ainsi planifier leur avenir. Fairtrade est le seul système de certification qui offre une telle protection de prix minimum à des agriculteurs.

La prime Fairtrade

Au-delà du prix minimum Fairtrade, la prime Fairtrade est une somme d’argent supplémentaire versée dans un fonds commun qui appartient aux travailleurs et aux agriculteurs. Ce fonds peut être utilisé comme bon leur semble et rend possible l’amélioration de leurs conditions sociales, économiques et environnementales. Les producteurs déterminent ce qui est le plus important pour eux : que ce soit l’éducation, les soins de santé pour leurs enfants, l’amélioration de leurs entreprises ou même la construction d’infrastructures importantes dans leur communauté telles que des routes et des ponts.