9 janvier, 2018

Fairtrade et les Objectifs de développement durable – une introduction

par Ian Brown, Fairtrade Canada

En 2015, les Nations Unies ont adopté 17 Objectifs de développement durable (ODD) visant à transformer notre monde – éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous d’ici 2030.

Les objectifs « reconnaissent que l’éradication de la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies qui contribuent à la croissance économique et qui se penchent sur une vaste gamme de besoins sociaux, dont l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emplois, tout en luttant contre les changements climatiques et la protection de l’environnement. »

Fairtrade Canada s’engage à faire sa part, car les ODD sont étroitement liés à notre vision et à notre mission. Au cours des deux prochaines années et chaque mois, nous axerons nos efforts sur des objectifs précis. Ainsi, nous explorerons la différence que peut faire Fairtrade. Il est possible d’en savoir davantage ici.

En janvier et en février, nous soulignons : 

ODD 1  ODD 11

Objectif 1 – éradiquer l’extrême pauvreté et la faim

767 millions de personnes vivent en dessous du seuil international de pauvreté qui est de 1,90 $ par personne, par jour. À cela s’ajoutent les millions de personnes qui dépassent à peine ce seuil et qui risquent de tomber sous ce seuil de pauvreté. Cela signifie qu’à l’échelle mondiale, près de 10 % des travailleurs et leurs familles vivent dans la pauvreté et que plusieurs vivent dans l’extrême pauvreté avec seulement 1,25 $ par jour. Bien qu’on ait constaté une amélioration de ces données au cours des dernières décennies, de toutes évidences, il reste encore beaucoup de travail à faire.

La pauvreté ce n’est pas seulement un manque d’argent; c’est aussi vivre dans la faim, avoir un accès limité à l’éducation, aux soins de santé et aux autres services, c’est faire face à la discrimination ainsi qu’à d’autres facteurs déshumanisants.

Plusieurs indicateurs fixés par les ODD sont étroitement liés aux enjeux qui affectent les petites organisations agricoles et les travailleurs des pays de l’hémisphère sud et donc, Fairtrade est bien placé pour contribuer à leur développement.

Par exemple, l’indicateur 1.4 :

D’ici 2030, faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services de base, à la propriété foncière, au contrôle des terres et à d’autres formes de propriété, à l’héritage, aux ressources naturelles et à des nouvelles technologies et des services financiers adaptés à leurs besoins, y compris la microfinance.

Nombreux sont les agriculteurs et les travailleurs qui produisent nos denrées préférées, comme le café, le cacao, la banane et le sucre et qui vivent en dessous – ou près – du seuil de pauvreté. Ces gens sont vulnérables face aux fluctuations des marchés, face aux changements climatiques puis face aux acheteurs malhonnêtes qui peuvent s’emparer de toutes les récoltes pour ensuite disparaître sans avoir payé.

Voici comment Fairtrade fait une différence :

  • Les normes Fairtrade : elles établissent des pratiques sociales, économiques et environnementales qui visent à protéger les personnes et la planète.
  • Le prix minimum Fairtrade : réel filet de sécurité, il protège les agriculteurs et les travailleurs contre les fluctuations de prix du marché.
  • FranciscoLa prime Fairtrade : il s’agit d’une somme d’argent supplémentaire versée dans un fond collectif qui appartient aux travailleurs et aux agriculteurs. La prime fait en sorte que les communautés peuvent invertir dans des initiatives qui améliorent la productivité des fermes, permettent la construction d’écoles, de routes et de cliniques ou la réalisation de tous autres projets choisis démocratiquement. Voir cet article  (disponible seulement en anglais) qu’a publié Fairtrade International et qui donne un exemple de l’utilisation de la prime Fairtrade. Nous sommes dans une coopérative du Honduras où 5 000 personnes bénéficient de la prime Fairtrade.
  • Formations : elles portent sur la gestion des maladies et autres changements environnementaux qui résultent des changements climatiques.  

Dans une prochaine publication, nous couvrirons l’objectif 11 – Villes et communautés durables. Pour des outils numériques, visitez cette page; et pour en savoir plus au sujet de Fairtrade et des ODD, suivez-nous sur les réseaux sociaux

Blogue

Archive