5 février, 2018

Changer le commerce débute par des villes et des communautés durables

AGROCOEX
par Ian Brown, Fairtrade Canada

Les villes et les communautés durables sont au cœur du onzième objectif de développement durable. L’urbanisation croissante, due à la migration des populations rurales vers les villes, exerce une pression supplémentaire sur l’habitation, les énergies et les autres ressources. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, dont 800 000 millions de personnes dans des bidonvilles.

La cible 11. A de cet objectif est de :

Soutenir des liens économiques, sociaux et environnementaux positifs entre les zones urbaines, périurbaines et rurales en renforçant la planification du développement national et régional.

Bien que la majorité des agriculteurs Fairtrade ne vivent pas en ville, s’ils ne peuvent tirer un revenu durable de leur production, ils pourraient être forcés de quitter leurs terres et de déménager en ville afin d’y trouver un travail. Avec la prime Fairtrade, Fairtrade appuie la viabilité des communautés agricoles. En effet, la prime Fairtrade peut être utilisée pour, à la fois, améliorer la productivité des terres agricoles et pour améliorer les ressources communes comme les écoles, les cliniques et l’accès à l’eau potable.

À mesure que les villes prennent de l’expansion pour accommoder les populations croissantes qui s’y trouvent, elles empiètent sur les terres arables qui servent à la production des cultures destinées aux marchés locaux et extérieurs. Cela signifie que les agriculteurs et les travailleurs subissent davantage de pression.

S’il y a un manque de logements adéquats en régions rurales, les travailleurs agricoles pourraient être forcés de vivre dans les villes et conséquemment, devoir voyager de longues distances pour rejoindre leur lieu de travail. Compte tenu des faibles salaires qu’on leur verse normalement, leur accès à des logements adéquats peut être limité et ils pourraient être obligés de vivre dans des situations précaires.

Lors d’un récent voyage en Équateur, trois membres de l’équipe Fairtrade Canada ont pu observer un exemple qui démontre très bien de quelle façon les communautés durables peut venir en aide aux travailleurs Fairtrade. L’entreprise productrice de fleurs AGROCOEX a soutenu ses travailleurs en permettant le développement d’un projet domiciliaire. Ce projet a été réalisé grâce à l’usage de fonds de l’entreprise et de la prime Fairtrade. Vingt-quatre maisons seront bientôt prêtes et les travailleurs pourront y aménager. À long terme, on compte construire au moins une centaine de maisons. L’ensemble résidentiel offre un magasin coop, une buanderie, une garderie et un centre communautaire; ce qui en fait un lieu de choix où vivre.

La marque FAIRTRADELorsque vous faites vos achats, soyez à l’affut de la marque FAIRTRADE. Ainsi, vous appuierez les agriculteurs et les travailleurs de même que les communautés dans lesquelles ils vivent. 

Nous vous invitons à lire notre billet que nous avons publié il y a quelques semaines; il s’agit d’une introduction à cette série de publications qui portera sur les objectifs de développement durable et l’apport de Fairtrade. 


Blogue

Archive