Or

L’or symbolise l’amour, le luxe et la puissance. L’or c’est l’ultime minerai précieux. Toutefois, en ce qui concerne les mineurs, la réalité est beaucoup moins prestigieuse.

Les mineurs artisanaux et à petite échelle composent 90 % de la main d’œuvre voyant à l'extraction de l'or. À eux seuls, ils produisent entre 200 et 300 tonnes d’or par année. De cette quantité, 70 % servent à la fabrication de bijoux. À l’échelle mondiale, cela correspond à des dépenses annuelles de 135 millions $ chez les consommateurs.

À l’échelle de la planète, plus de 100 millions de personnes dépendent des mines artisanale et à petite échelle d’or pour leur survie. Les droits miniers sont habituellement octroyés aux grosses entreprises minières et conséquemment, les petits producteurs n’ont d’autre choix que de se livrer à des opérations non officielles et souvent illégales. Ces mineurs se situent à la fin d’une chaîne d’approvisionnement longue et complexe et doivent accepter les faibles tarifs que leur offrent les négociants. Les conditions de travail sont jugées dangereuses et les mesures de sécurité et de santé inadéquates. Le procédé d’extraction exige la manipulation de substances toxiques tels le cyanure et le mercure, ce qui entraîne des risques sur le plan de la santé des mineurs.

Les conditions de travail sont jugées dangereuses et les mesures de sécurité et de santé inadéquates. Le procédé d’extraction exige la manipulation de substances toxiques tels le cyanure et le mercure, ce qui entraîne des risques sur le plan de la santé des mineurs.

Les mineurs reçoivent pour l’or certifié Fairtrade un prix minimum garanti ainsi que la prime Fairtrade (2 200 $/kg) afin d’investir dans leurs entreprises et dans des projets communautaires reliés à l’éducation, à l’eau potable et aux soins de santé. La certification Fairtrade et le respect des normes Fairtrade font en sorte que les mineurs améliorent leurs activités minières ainsi que leurs pratiques commerciales. Parmi ces normes strictes, certaines portent sur les conditions de travail, la santé et la sécurité, la manipulation de produits chimiques, les droits des femmes, le travail des enfants et la protection de l’environnement.